Quelles clôtures choisir pour protéger votre maison contre les intrusions ?

Les clôtures jouent un rôle crucial dans la dissuasion contre les cambriolages. Elles constituent un premier rempart de défense, signalant clairement que votre propriété est privée. Dans la plupart des cas, les cambrioleurs préfèrent éviter les maisons munies de clôtures car celles-ci y rendent l’accès plus difficile et attirent l’attention. Cependant, toutes les clôtures ne créent pas le même effet ; certaines d’entre elles sont plus efficaces que d’autres pour décourager les cambrioleurs. En choisissant la bonne clôture, vous pouvez dissuader les personnes mal intentionnées et vous contribuez ainsi à maintenir votre maison en sécurité.

Types de clôtures dissuasives

Voici quelques types de clôtures dissuasives que vous pouvez envisager pour protéger votre maison.

      • Clôtures en métal : les clôtures en acier, en fer ou en aluminium sont robustes et ils sont difficiles à escalader. Elles sont également équipées de pointes pour décourager les intrus. Les clôtures en métal peuvent être personnalisées pour s’adapter à votre style de maison et à vos préférences de design.
      • Clôtures en fer forgé : elles sont également attrayantes, esthétiquement, et peuvent ajouter de la valeur à votre propriété.
      • Clôtures électriques : elles envoient une décharge électrique à toute personne qui tente de les escalader ou de les franchir. Elles sont souvent utilisées dans les zones à haut risque de cambriolage. Cependant, il est important de noter que l’utilisation de clôtures électriques est réglementée dans certaines régions.
      • Clôtures à piques : elles sont équipées de pointes acérées qui rendent difficile l’escalade ou le franchissement de la clôture. Elles sont souvent utilisées dans les zones industrielles ou commerciales, ainsi que dans les propriétés résidentielles.
      • Clôtures en bois renforcé : elles sont construites avec des poteaux en acier ou en aluminium qui renforcent la structure de la clôture. Elles sont équipées de pointes ou de barbelés pour dissuader les intrus. Elles sont également disponibles dans une variété de styles et de couleurs pour s’adapter à votre maison et à votre jardin.
      • Clôtures en treillis : elles sont légères et faciles à installer, mais elles sont également efficaces pour dissuader les cambrioleurs. Elles peuvent être recouvertes de plantes grimpantes pour ajouter une couche supplémentaire de sécurité.

Caractéristiques sécuritaires des clôtures

Voici quelques caractéristiques à prendre en compte lors du choix de votre clôture.

      • Hauteur et densité : plus votre clôture est haute et dense, plus il sera difficile pour les cambrioleurs potentiels de voir l’intérieur de votre propriété. Cela peut également dissuader les cambrioleurs de tenter d’entrer chez vous car ils seront moins susceptibles d’être repérés.
      • Systèmes d’alarme intégrés : les alarmes sont déclenchées par des capteurs de mouvement, des capteurs de pression ou des capteurs sonores. Si un cambrioleur tente de franchir la clôture, l’alarme se déclenche, attirant l’attention sur la propriété et faisant fuir le cambrioleur.
      • Conception difficile à escalader : les clôtures avec des pointes ou des lames sur le dessus peuvent rendre difficile l’escalade de la clôture. Les clôtures avec des barres horizontales étroites sont également difficiles à escalader, car il n’y a pas assez d’espace pour que les pieds puissent trouver une prise.

Intégration esthétique et sécurité

Une clôture qui décourage les cambrioleurs doit également s’intégrer harmonieusement dans l’architecture de votre maison.

      • Choix de matériaux : les matériaux que vous choisissez pour votre clôture doivent être à la fois esthétiques et résistants. Les clôtures en bois peuvent être très esthétiques, mais elles sont également faciles à couper ou à briser. Les clôtures en métal sont plus résistantes, mais elles peuvent ne pas s’intégrer harmonieusement dans l’architecture de votre maison. Les clôtures en pierre ou en béton sont très résistantes, mais elles peuvent être coûteuses.
      • Cohérence avec l’architecture locale : si votre maison est située dans un quartier historique, une clôture moderne en métal peut ne pas y être appropriée. Si votre maison a un style architectural particulier, comme une maison de style victorien, une clôture en bois pourrait y être plus appropriée.

Technologies de surveillance complémentaires

Pour renforcer davantage la sécurité de votre maison, intégrez des technologies de surveillance complémentaires, telles que les caméras de sécurité, l’éclairage automatique et les détecteurs de mouvement.

  • Caméras de sécurité : elles peuvent être installées à l’intérieur et à l’extérieur de votre propriété. Les caméras de sécurité peuvent être connectées à votre système de sécurité pour surveiller votre propriété à distance, via votre téléphone portable.
  • Éclairage automatique : les lumières automatiques sont programmées pour s’allumer et s’éteindre à des moments précis de la journée. Cela peut donner l’impression que quelqu’un est à la maison, même si vous êtes en vacances ou en déplacement. Les lumières automatiques peuvent être installées à l’intérieur et à l’extérieur de votre propriété.
  • Détecteurs de mouvement : lorsqu’un mouvement est détecté, le système de sécurité peut être activé, déclenchant une alarme ou envoyant une alerte à votre téléphone portable. Les détecteurs de mouvement peuvent également être utilisés pour activer l’éclairage automatique.

En prenant ces mesures, vous pouvez non seulement dissuader les cambrioleurs, mais également contribuer à maintenir votre maison en sécurité. Un choix réfléchi en matière de clôtures, combiné à des technologies de surveillance, forme un ensemble puissant pour garder votre maison à l’abri des intrusions. Pour vous y investir davantage, consultez ici.

Découvrez l’excellence en matière de clôtures

Choisir la bonne clôture est essentiel pour assurer la protection et l’esthétique de votre espace extérieur. La clôture ne se borne pas seulement à délimiter votre propriété mais elle contribue également à son apparence générale. De nos jours, il existe de nombreuses options de clôture qui résistent aux éléments divers et minimisent les réparations. Que vous cherchiez une clôture en bois, en métal, en béton ou en matériaux composites, les options durables sont là pour répondre à vos besoins.

Clôtures en matériaux durables

Lorsqu’il s’agit de clôtures, la durabilité est un critère essentiel. Voici deux options de clôtures en matériaux durables, chacune offrant ses propres avantages.

  • Bois traité sous pression : cette technique de traitement procure au bois une résistance accrue contre la dégradation pouvant être provoquée par l’humidité, les insectes et les autres facteurs environnementaux. Elle permet d’avoir ainsi une cloture en bois à durée de vie plus prolongée

  • Composite bois-plastique : sa résistance aux éléments naturels, tels que la pluie et le soleil, en fait une option idéale pour ceux qui cherchent une solution durable. Contrairement au bois traditionnel, il ne pourrit pas, ne se fendille pas, et ne requiert pas de traitements fréquents. Ainsi, cette option offre une durabilité exceptionnelle tout en demandant un entretien minimal, assurant ainsi une clôture robuste et facile à entretenir.

Options métalliques robustes

Voici les principaux avantages des options métalliques robustes pour vos clôtures :

  • Clôtures en aluminium : celles-ci offrent une excellente résistance à la corrosion. Face aux éléments naturels, l’aluminium ne rouille pas, ce qui en fait un choix idéal pour les environnements humides ou côtiers. En plus de sa résistance à la corrosion, l’aluminium garantit une longévité structurelle : il ne se déforme pas avec le temps et peut résister aux conditions climatiques extrêmes, assurant ainsi une clôture robuste qui conserve son intégrité structurelle au fil des ans.
  • Clôtures en acier galvanisé : elles sont spécialement conçues pour lutter contre la rouille. Grâce à un revêtement de zinc, l’acier est protégé contre la corrosion, prolongeant ainsi sa durée de vie. Cette protection contre la rouille en fait une option idéale pour les régions où l’humidité est élevée. De plus, l’acier galvanisé est adaptatif à différents environnements. Que ce soit dans les zones urbaines ou rurales, les clôtures en acier galvanisé conservent leur résistance, offrant une solution fiable et durable pour délimiter votre espace.

Clôtures en vinyle

Voici les principaux avantages de ces clôtures :

  • Résistance aux intempéries : elles sont reconnues pour leur résistance exceptionnelle aux intempéries. Elles sont immunisées contre la décoloration, préservant ainsi leur aspect d’origine au fil du temps. Même sous le soleil intense, ou les fortes pluies, le vinyle conserve sa couleur vive, éliminant le besoin de repeindre ou de traiter fréquemment. De plus, la faible exigence d’entretien rend ces clôtures idéales pour ceux qui recherchent une solution durable sans les tracas associés à l’entretien constant.
  • Durabilité dans le temps : leur durabilité ne resulte pas seulement de leur résistance aux intempéries mais également de leur forte résistance aux insectes nuisibles qui ont la capacité d’endommager les autres types de clôtures. D’autre part, la longévité structurelle du vinyle participe aussi à sa durabilité: il ne se fendille pas, ne se déforme pas et conserve son intégrité structurelle au fil des années, offrant ainsi une clôture fiable qui résiste aux défis du temps et de l’environnement.

Clôtures en matériaux recyclés

Que vous optiez pour du bois recyclé ou du plastique recyclé, ces choix éco-responsables offrent non seulement des avantages environnementaux mais aussi une durabilité exceptionnelle pour votre espace extérieur.

  • Bois recyclé : en utilisant du bois recyclé, vous contribuez à la préservation des ressources forestières. Ce matériau est synonyme de durabilité écologique. Il résiste efficacement aux conditions extérieures et ne se dégrade pas rapidement. Il offre ainsi une solution écologique et robuste pour votre clôture.
  • Clôtures en plastique recyclé : la résistance aux rayons UV est l’une des caractéristiques notables de ces clôtures. Cela signifie qu’elles conservent leur couleur et leur apparence malgré l’exposition au soleil. En choisissant des clôtures en plastique recyclé, vous contribuez à la réduction des déchets plastiques tout en bénéficiant d’une solution durable et esthétiquement plaisante pour délimiter votre espace extérieur. Opter pour ces matériaux recyclés assure une clôture résistante et esthétique au fil du temps.

Bref, opter pour des matériaux durables signifie choisir une clôture qui résiste aux éléments agressifs de son milieu, minimisant ainsi les réparations et assurant ainsi une solution à la fois fonctionnelle et esthétiquement plaisante pour votre espace extérieur. Si vous souhaitiez vous y investir davantage, consultez ce lien

Clôture occultante vs végétale : quelle option préserve mieux votre intimité ?

Protéger son espace personnel est une préoccupation primordiale pour de nombreux propriétaires. Et la clôture garantit une intimité maximale. Deux options sont plus courantes : la clôture occultante et la clôture végétale. Chacune de ces options offre ses propres avantages et inconvénients, mais laquelle préserve mieux votre intimité ?

La clôture occultante : un rempart visuel robuste

Les clôtures occultant, généralement composées de matériaux tels que le bois, le PVC ou le métal, sont conçues pour créer un écran visuel impénétrable. Dans le cadre d’un aménagement extérieur, elles offrent une solution immédiate pour préserver votre intimité, en bloquant la vue des curieux et en vous offrant un cocon privé. Ces clôtures sont habituellement faciles à entretenir et peuvent être personnalisées pour s’adapter au style de votre propriété.

Cependant, bien que les clôtures occultantes soient efficaces, elles peuvent parfois créer une ambiance fermée, limitant la lumière naturelle et l’aération. De plus, leur aspect parfois massif peut affecter l’esthétique d’un espace extérieur.

La clôture végétale : une barrière naturelle élégante

À l’opposé, la clôture végétale offre une alternative organique et esthétique à intégrer judicieusement dans votre aménagement paysager. Que ce soit à travers des haies, des buissons denses ou des plantes grimpantes, elle crée une barrière naturelle qui peut s’intégrer harmonieusement dans l’environnement. Elle permet de filtrer la vue sans sacrifier la beauté de votre jardin.

La clôture végétale offre par ailleurs des avantages environnementaux en favorisant la biodiversité et en agissant comme barrière naturelle contre le bruit. Cependant, elle nécessite un entretien régulier pour éviter tout aspect négligé.

Les critères de sélection

Comme la pose d’une clôture en grillage, le choix entre une clôture occultante et une haie végétale dépend de plusieurs facteurs, notamment, vos préférences esthétiques, le niveau d’intimité souhaité, et le temps que vous êtes prêt à consacrer à l’entretien. Certains optent pour une combinaison des deux, utilisant des clôtures occultantes aux endroits stratégiques et des haies végétales pour ajouter une touche de nature.

Mais votre choix dépend de vos besoins et de votre vision pour votre espace extérieur. Que vous choisissiez la praticité immédiate des clôtures occultante ou l’esthétique évolutive des clôtures végétales, la préservation de votre intimité peut être réalisée de manière élégante et fonctionnelle.

Combiner les forces : clôtures occultantes et haies végétales

Si le choix entre clôtures occultantes et haies végétales peut sembler cornélien, nombreux sont ceux qui optent pour un compromis en combinant les deux. Cette approche hybride offre le meilleur des deux mondes : l’intimité instantanée des clôtures occultantes aux endroits clés, combinée à l’esthétique organique et changeante des clôtures végétales dans d’autres zones du jardin.

En plaçant des clôtures occultantes le long des côtés exposés ou près des espaces de vie extérieurs, vous pouvez rapidement établir une barrière visuelle solide. En parallèle, les haies végétales peuvent être intégrées pour adoucir l’aspect global de votre jardin, créant un équilibre harmonieux entre le naturel et le fonctionnel.

L’importance de l’entretien : maintenir votre intimité au fil du temps

Quel que soit le choix que vous faites entre ces deux clôtures de sécurité, l’entretien régulier est la clé pour optimiser votre intimité. Les clôtures occultantes peuvent nécessiter un nettoyage périodique pour éviter l’accumulation de saleté et de moisissures. Les clôtures végétales demandent, en revanche, une taille régulière et une gestion attentive pour éviter qu’elles ne deviennent envahissantes.

Les plantes grimpantes peuvent en outre ajouter une couche supplémentaire d’entretien, mais le résultat visuel peut valoir largement l’investissement en temps. D’un autre côté, les clôtures occultantes peuvent nécessiter un traitement régulier pour éviter le vieillissement prématuré et maintenir leur intégrité structurelle.

Besoin d’un avis professionnel pour le choix ? Cliquez ici !

Clôtures de sécurité pour les enfants et les animaux de compagnie : ce qu’il faut savoir

Les clôtures jouent un rôle essentiel dans la protection des enfants et des animaux domestiques. Ils les préservent des dangers extérieurs et empêchent toute évasion potentiellement dangereuse. Pour votre propriété, choisir la bonne clôture de sécurité est une décision cruciale qui demande de prendre en compte différents aspects.

L’importance des clôtures

Protection des enfants

Les clôtures de sécurité sont particulièrement importantes pour la protection des enfants. Curieux et aventureux, ils peuvent facilement se mettre en danger en explorant les environs. Les clôtures de sécurité les empêchent de sortir de la propriété car ils pourraient être heurtés par une voiture, ou enlevés par un malfaiteur, en se promenant dans la rue.

Sécurité des animaux de compagnie

Les animaux de compagnie sont de nature aventureux et ils peuvent se mettre en danger en explorant les environs. Les clôtures de sécurité les empêchent aussi de sortir de la propriété car ils pourraient être aussi heurtés par une voiture, ou attaqués par un autre animal, dans la rue.

Les clôtures de sécurité constituent aussi un moyen pour les protéger des animaux sauvages. En effet, les animaux de compagnie pourraient être attirés par ces derniers et les approcher, ce qui peut être dangereux.

Les différents types de clôture de sécurité

Clôtures fixes

Les clôtures fixes sont généralement fabriquées en bois, en métal ou en vinyle. Elles peuvent être personnalisées pour répondre aux besoins spécifiques de chaque propriétaire. Parmi ses avantages, on peut citer sa solidité, sa durabilité et le fait qu’ils peuvent ajouter de la valeur à la propriété. Cependant, elles peuvent être coûteuses à installer et peuvent nécessiter un entretien régulier.

Clôtures amovibles

Les clôtures amovibles sont des clôtures temporaires qui peuvent être installées et retirées selon les besoins. Elles sont conçues en vinyle (ou en filet) et permettent de protéger les enfants, ainsi que les animaux de compagnie, par rapport à certaines zones spécifiques de la propriété, comme celle qui se trouve autour de la piscine ou du jardin. Parmi ses avantages, sa facilité d’installation et son coût abordable sont les plus remarquables. Cependant, elles peuvent ne pas être aussi solides que les clôtures fixes et peuvent nécessiter un entretien régulier.

Clôtures électroniques

Les clôtures électroniques utilisent des signaux électriques pour empêcher les enfants et les animaux de compagnie de franchir la barrière. Elles assurent la protection des piscines ou les jardins et peuvent être installées de manière permanente ou temporaire.

Les matériaux des clôtures de sécurité

Lorsqu’il s’agit de choisir une clôture de sécurité, le choix du matériau est crucial. Plusieurs options sont disponibles et chacune d’elle possède ses propres avantages et ses inconvénients.

Bois

Le bois est très utilisé en raison de son aspect naturel et de sa capacité à s’intégrer dans le paysage. Les clôtures en bois sont assez solides pour résister aux tentatives de franchissement des enfants et des animaux de compagnie. Cependant, ils peuvent être coûteux et ils nécessitent des entretiens réguliers pour éviter la pourriture et la décoloration. Ils doivent être traitées régulièrement avec un scellant pour éviter les dommages causés par les intempéries et les insectes.

Métal

Pouvant être très esthétiques, les clôtures en métal sont durables et résistantes aux intempéries. Elles peuvent être personnalisées pour s’adapter à n’importe quel style de maison. Cependant, elles peuvent être coûteuses, surtout si elles sont faites à partir de matériaux de qualité supérieure. D’autre part, elles nécessitent un entretien régulier pour éviter la rouille et la corrosion.

Plastique

Les clôtures en plastique sont légères, durables et résistantes aux intempéries. Elles peuvent être très esthétiques, avec une variété de couleurs et de styles disponibles. De plus, elles sont très faciles à entretenir, ne nécessitant qu’un nettoyage occasionnel pour rester en bon état.

Réglementations relatives aux clôtures

Hauteur minimale

La hauteur minimale d’une clôture dépend de l’endroit où elle est installée. Selon la réglementation, elle doit mesurer au moins 1,20 m de hauteur si elle est installée autour d’une piscine ou d’une aire de jeux. Pour les autres endroits, la hauteur minimale est de 1 mètre.

Solidité et résistance

Les barreaux ou les mailles ne doivent pas être trop espacés pour éviter que les enfants ou les animaux de compagnie ne passent à travers eux. D’autre part, les clôtures doivent être fixées solidement au sol pour éviter qu’elles ne basculent.

Portillons et portes

Les portillons et les portes doivent être équipés d’un système de verrouillage pour empêcher les enfants et les animaux de compagnie de les ouvrir. Selon la réglementation, le système de verrouillage doit être situé à une hauteur minimale de 1,50 mètre pour les portes et de 1,20 mètre pour les portillons.

En choisissant une clôture de sécurité appropriée, les propriétaires peuvent réduire les risques d’accidents domestiques. Toutefois, il est prudent de faire appel à un professionnel en clôture.

Comment installer une clôture en bois ? Instructions pas à pas

Que vous cherchiez à délimiter votre jardin, à assurer l’intimité de votre espace extérieur ou à protéger vos enfants ou vos animaux domestiques, il est essentiel de choisir le type de clôture. Les clôtures en bois constituent un excellent moyen d’ajouter à la fois de l’esthétique et de la fonctionnalité à votre propriété. Dans cet article, découvrez les instructions nécessaires pour mener à bien ce projet.

Portail électrique ou portail solaire : quelle énergie choisir pour son installation ?

Afin de choisir l’énergie pour votre portail, deux options principales se présentent : l’électricité ou l’énergie solaire. Alors que l’utilisation de l’électricité est une option courante, de plus en plus de propriétaires se tournent vers l’énergie solaire pour alimenter leurs portails. Avec les avantages environnementaux et économiques de l’énergie solaire, il est important de comprendre les différences entre les deux sources d’énergie et de déterminer quelle option convient le mieux à votre installation. Dans cet article, nous examinerons les avantages et les inconvénients des portails électriques et solaires, ainsi que les facteurs à considérer pour prendre une décision éclairée sur l’énergie pour votre portail.

Les avantages d’un portail électrique

Installer un portail électrique offre plusieurs avantages :

  • La simplicité d’installation : un portail électrique est simple et rapide à installer.
  • La facilité d’entretien : les portails électriques requièrent également moins de maintenance que les portails solaires.
  • L’adaptabilité : l’énergie électrique est plus adaptée aux portails plus lourds ou plus grands, puisqu’elle peut fournir plus de puissance pour actionner le moteur du portail.
  • Les fonctionnalités supplémentaires : les portails électriques peuvent être équipés de fonctionnalités supplémentaires telles que des interphones, des caméras de sécurité et des systèmes d’accès par carte ou par code.

Les avantages d’un portail solaire

Les avantages de mettre en place un portail solaire sont également nombreux :

  • La rentabilité : le coût d’utilisation d’un portail solaire est généralement moins cher que celui d’un portail électrique, car il utilise l’énergie du soleil, une ressource naturelle et gratuite.
  • L’impact environnemental : le fonctionnement d’un portail solaire est respectueux de l’environnement et utilise une énergie renouvelable, propre. Ce type de portail réduit donc considérablement l’empreinte carbone de votre foyer.
  • L’autonomie : contrairement aux portails électriques, les portails solaires n’ont pas besoin d’être reliés au réseau électrique, ce qui les rend idéaux pour les propriétés isolées ou éloignées.
  • La facilité d’installation : l’installation d’un portail solaire est simple et ne nécessite pas de travaux de câblage ni de raccordement au réseau électrique.

La comparaison d’un portail électrique et solaire

Le choix entre un portail électrique et un portail solaire dépend de plusieurs facteurs.

Pour commencer, un portail électrique est souvent plus fiable que son homologue solaire, en particulier dans les régions où l’ensoleillement est limité ou instable. Les portails électriques sont également souvent plus faciles à entretenir, car ils ne nécessitent pas de maintenance régulière contrairement aux panneaux solaires ou aux batteries. En revanche, un portail solaire est une option plus économique.

Bref, si la fiabilité et la simplicité d’entretien sont des critères importants pour vous, un portail électrique peut être la meilleure option. Si vous recherchez une solution économique, écologique et autonome, préférez un portail solaire. Dans tous les cas, il est important de bien évaluer vos besoins et de faire des recherches sur les modèles disponibles avant de prendre une décision.

Que choisir entre un portail électrique et solaire ?

Le choix de l’énergie pour le portail d’un logement dépend également de plusieurs facteurs, tels que :

  • L’emplacement géographique : si votre région bénéficie d’un ensoleillement important et régulier, le portail solaire peut être une option intéressante. Cependant, si vous vivez dans une région pluvieuse et nuageuse, le portail électrique peut être plus fiable.
  • La configuration de votre propriété : pour une propriété isolée ou éloignée du réseau électrique, le portail solaire peut être la solution la plus appropriée. En revanche, si votre propriété est proche du réseau électrique, optez pour un portail électrique.
  • Vos préférences personnelles : si vous cherchez à réduire votre impact environnemental et à économiser de l’argent sur vos factures d’électricité, le portail solaire peut être une bonne option. En revanche, si vous souhaitez une solution plus facile à entretenir, le portail électrique peut être le choix le plus approprié.
  • Votre budget : le coût d’achat du portail solaire peut être plus élevé que celui du portail électrique, mais il peut s’avérer plus économique à long terme grâce à l’utilisation d’une énergie renouvelable et gratuite.

Pour choisir le type de portail et l’énergie qui conviennent le mieux à votre propriété, étudiez attentivement ces facteurs. Vous pouvez également contacter une entreprise spécialisée dans l’installation de clôtures pour obtenir des conseils et des recommandations spécifiques à votre situation.

 

Comment choisir une clôture électrique pour chevaux ?

Les chevaux sont des animaux intelligents. Ils peuvent être facilement dressés et réagissent bien lorsqu’ils sont traités avec respect. Si vous voulez que votre cheval reste dans une zone particulière, vous pouvez utiliser une clôture électrique, qui est une alternative sûre, efficace et abordable. Toutefois, il existe de nombreux types de clôtures électriques sur le marché, chacune présentant ses propres avantages et inconvénients en fonction des besoins individuels de l’utilisateur. Dans cet article, nous allons vous aider à choisir la clôture électrique la plus adaptée pour garder votre cheval enfermé en toute sécurité dans son enclos.

Les types de clôtures électriques

L’installation d’une clôture améliorera la sécurisation de votre propriété. Mais vous pouvez aussi choisir un dispositif approprié pour électrifier cette structure. En effet, une clôture électrique correctement installée autour de votre propriété est le meilleur moyen de garder votre cheval à l’intérieur et les intrus à l’extérieur. Vous devez bien choisir votre type de clôture, car il en existe plusieurs sur le marché.

Il y a d’abord la clôture électrique en ruban ou plate qui se compose d’un fil de clôture en acier recouvert de plastique et d’un fil de mise en terre, relié à une source d’électricité. Vous pouvez aussi opter pour une clôture électrique en fil métallique tissé qui est plus durable et qui convient aux zones où il y a du bétail ou d’autres animaux qui pourraient percer le ruban. Enfin, vous pouvez choisir une clôture électrique en fil de fer ou en polyfil, qui est la plus adaptée aux zones où le bétail est nombreux.

Fonctionnement d’une clôture électrique pour chevaux

Les clôtures électriques pour chevaux se composent de plusieurs éléments : une unité d’électrification de longue durée, un fil de mise à la terre et un conducteur chargé ou un câble de clôture. L’électrificateur de clôture envoie un courant électrique à travers le câble jusqu’au fil de terre, créant ainsi une clôture électrique. Ce dispositif est relié au fil de clôture par des isolateurs, afin d’éviter tout court-circuit. Le fil de clôture est aussi doté d’un revêtement spécial qui l’empêche de rouiller et de court-circuiter le courant. Enfin, le fil de mise à la terre doit être attaché à une tige de terre enterrée dans le sol pour absorber le courant lorsqu’il passe par le fil de terre, évitant ainsi une décharge électrique.

Notons qu’il faudra tenir compte de certains critères pour choisir l’électrificateur de votre clôture afin d’éviter les accidents qui peuvent entraîner une électrocution, que ce soit pour des personnes ou pour le bétail. En effet, la clôture doit être chargée à 4 000 volts ou plus pour être efficace. Ainsi, il faudra vérifier la puissance de l’électrificateur à installer sur la clôture pour garantir sa performance.

Les critères de choix d’une clôture électrique

Lors de l’achat d’une clôture électrique, voici quelques critères qui méritent une attention particulière. D’abord, vous devez penser au prix afin de préparer votre budget. Les clôtures électriques ne sont pas très onéreuses et la plupart coûtent moins de 100 $. Cependant, chaque type de clôture diffère d’un modèle à un autre en coûts initiaux et à long terme. Vous devez donc y penser avant de procéder à l’achat. En outre, vous devez tenir compte de la facilité d’installation de votre clôture. En effet, une clôture difficile à installer peut prendre plus de temps et vous reviendra plus cher.

Vous devrez également prendre en compte le tempérament du cheval qui doit rester dans l’enclos, notamment si l’animal a tendance à sauter par-dessus les barrières. Si la clôture est trop forte, le cheval peut en avoir peur ou même essayer de la franchir. Si elle est trop faible, le cheval peut aussi tenter de la franchir. Le type de clôture que vous choisissez dépendra aussi de l’environnement du cheval. En effet, un grand nombre danimaux exigera une clôture plus solide.

Enfin, il faudra aussi opter pour des équipements électriques de bonne qualité afin d’optimiser à la fois la performance de la clôture et la sécurité aux alentours. Ainsi, vous devrez vous tenir informé des normes régissant les clôtures électriques. Nous recommandons également de confier l’installation de votre clôture à un professionnel, et ce, pour des raisons de sécurité.

En somme, vous devrez tenir compte des différents critères que nous venons d’énoncer afin de choisir judicieusement la clôture la plus adaptée à votre cheval. N’hésitez pas à commander des accessoires de sécurité sur mesure auprès d’entreprises spécialisées, selon les dimensions de votre propriété, car ces prestataires vous proposeront des clôtures électriques à la hauteur de vos exigences.

L’installation d’une clôture électrique est encadrée par des règles de sécurité particulières. Il s’agit d’un droit inscrit dans le Code civil français (article 647) comme quoi tout propriétaire a le droit de clore sa propriété à l’aide d’une clôture. L’utilisation d’une clôture électrique est fréquente dans le domaine de l’agriculture afin d’empêcher la sortie du bétail ou d’éviter l’intrusion d’animaux nuisibles. Cependant, du fait du danger qu’elle peut représenter, une clôture électrique doit respecter certaines normes.

Les formalités administratives requises pour l’installation d’une clôture électrique

Tout comme l’implantation d’une clôture classique, l’édification d’une clôture électrique nécessite une déclaration préalable de travaux dans certaines zones telles que :
– dans un secteur limité ou concerné par un plan local d’urbanisme (PLU) ;
– dans un secteur sauvegardé ou dans une commune ayant décidé de soumettre l’édification des clôtures à une déclaration préalable ;
– dans le champ de visibilité d’un monument historique, dans une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager ou dans un site classé. Dans tous les cas, il est plus judicieux de se rendre à la mairie pour connaître la réglementation applicable au sein de la commune avant d’entamer votre projet. De plus, à part la déclaration préalable de travaux, l’installation d’une clôture électrique doit également s’accompagner d’un certificat d’homologation déposée en mairie.

Les normes à respecter pour l’installation d’une clôture électrique

Une clôture électrique ne doit pas être alimentée par un seul électrificateur. En effet, dans le cas de l’utilisation de deux clôtures électriques distinctes pour animaux différents, les deux doivent respectivement être alimentées par un électrificateur différent. Lorsqu’une partie de la clôture est implantée en bordure de route ou sur les voies publiques, des panneaux d’avertissement (espacés au maximum de 50 m entre eux) doivent être installés. Autrement dit, après la pose de l’électrification, les passants doivent être signalés à l’aide des panneaux de la présence d’une clôture électrifiée. Ces panneaux de signalisation doivent respecter une taille d’au moins équivalente à 10 x 20 cm et leurs deux faces doivent être de fond jaune. De plus, la mention indiquant Clôture électrique » doit être inscrite en lettre noire ineffaçable d’une hauteur d’au moins 2,5 cm.

Les règles de sécurité pour la mise sous tension d’une clôture électrique

D’une manière générale, un électrificateur produit des impulsions électriques de très haut voltage. Il s’agit généralement d’impulsions de courte durée pouvant atteindre 5 000 volts jusqu’à 15 000 volts. De ce fait, sa mise sous tension doit respecter certaines règles. La norme en vigueur limite en effet l’énergie de l’électrificateur à 5 joules sous une résistance de 50 à 500 Ohms qui ne représente aucun danger pour l’homme ou pour un animal de taille moyenne. À noter que la puissance d’un électrificateur se détermine en joules, car plus celles-ci seront élevées, plus les impulsions électriques seront importantes. Par conséquent, la puissance d’une clôture électrique ne doit en aucun cas dépasser ce seuil. L’édification d’une clôture électrique doit se faire dans un endroit au sec, hors de portée des enfants et surtout loin de tout élément inflammable. Évitez également de brancher un autre électrificateur sur une clôture déjà électrifiée. Enfin, la prise de terre est également un élément à prendre en considération, car elle permet de conduire le courant de la même manière que l’élément conducteur de la clôture électrique qui nécessite la fermeture du circuit entre deux bornes.

Sachez que les normes d’une clôture électrique concernent également le matériel nécessaire pour son installation comme les piquets, le fil conducteur et l‘électrificateur. Ainsi, le choix de la gamme des piquets est d’autant plus important que la distance qui sépare ces derniers (environ 5 m entre chaque piquet).

Quelle puissance pour un électrificateur électrique ?

Traditionnellement utilisées dans les activités agricoles et avec les animaux, les clôtures électriques se sont répandues dans les villes. Actuellement, elles sont utilisées dans les résidences et les industries urbaines. Leur but est d’empêcher les intrusions.

Malgré leur popularité, de nombreuses questions se posent quant au voltage et à l’ampérage exacts des clôtures électriques.

Comment fonctionne la clôture électrique ?

La clôture électrique est un système de pose de fils auquel un équipement électrificateur envoie des impulsions haute tension toutes les 2 secondes.

Pour que le système fonctionne, les impulsions doivent circuler, c’est-à-dire avoir un trajet aller-retour. La solution consiste à connecter le premier fil sous tension à l’une des bornes du générateur et le dernier à l’autre borne. Pour que la circulation ne soit pas interrompue, des isolateurs en plastique sont placés entre les fils et les poteaux ou les tiges.

Lorsqu’un intrus touche ou tente de couper l’un des fils, il reçoit un choc électrique. Par ailleurs, lorsque les impulsions sont interrompues, le système envoie un signal d’alerte.

Voltage et ampérage de clôtures électriques de sécurité

La clôture électrique de sécurité est une installation haute tension. Les impulsions d’énergie sont comprises entre 8 000, 10 000 et 15 000 volts. Cette tension est produite par l’équipement d’alimentation : l’électrificateur. Il convertit le courant alternatif domestique de 220 volts en décharge électrique. Bien que le chiffre semble très élevé, ces impulsions haute tension n’ont qu’un effet dissuasif ou répulsif sur l’intrus. Elles ne causent pas trop de dommages physiques.

Rappelons qu’une impulsion de courant électrique se caractérise par :

    • La tension. Les volts mesurent la tension d’un courant électrique, c’est-à-dire la force avec laquelle il circule dans un circuit. Par exemple, entre les deux points d’une prise domestique, il y a 220 volts. Une batterie a une tension de 1,5 volts et une batterie de voiture 12,5 volts.
    • L’ampérage. Les ampères mesurent l’intensité du courant électrique dans un temps donné.
    • La puissance. C’est le résultat de la multiplication des volts par les ampères. C’est une information importante pour calculer la consommation d’électricité.

Ainsi, le contact avec la clôture électrique ne provoque qu’un engourdissement du muscle. Cela oblige l’intrus à lâcher le fil et à s’éloigner. En effet, le courant électrique ne le traverse pas, seulement les impulsions à haute tension.

Problèmes pratiques à considérer lors de l’installation d’une clôture électrique

Plusieurs aspects pratiques doivent être pris en compte pour que la clôture électrique devienne une solution et non un nouveau problème.

    • Certifications. Bien qu’aucune législation spécifique n’autorise ou n’interdise ces installations, la norme internationale IEC 60335-2-76 sur les installations électriques doit être prise en compte. Cette norme établint que le système ne doit causer de tort à aucun être vivant.
    • Interdictions. Il est strictement interdit d’électrifier les barbelés ou les accordéons.
    • Hauteur minimale. Dans les murs mitoyens ou les murs donnant sur la rue, la hauteur minimale est de 2,30 mètres.
    • Signalisation. Des panneaux doivent être placés tous les 10 mètres, avec des inscriptions et des pictogrammes signalant l’électrification de la clôture.
    • Fils. Les fils transportant l’électricité doivent être sous tension et une mise à la terre est nécessaire. Ces fils doivent aller par paire pour que l’électricité traverse toute la clôture et ait une sortie et un retour. Il doit y avoir 15 cm de distance entre les fils.
    • Composition du système. Le système doit comporter des poteaux, des tiges pour éviter la déformation des fils, des isolateurs en plastique ainsi que des tendeurs.

Pour toutes ces raisons, une clôture grillagée reliée à l’installation domestique ne doit jamais être électrifiée. Si l’idée est d’installer une clôture électrique, il est préférable de demander l’avis d’un spécialiste.

Les 5 étapes à suivre pour réussir la construction d’une palissade

La palissade est un élément indispensable de votre jardin et de votre cour. Elle délimite la cour et représente un apport esthétique non-négligeable pour votre espace extérieur. Construire une palissade est loin d’être difficile. En effet, avec les bons outils, il est possible de réaliser les travaux soi-même. Ils doivent cependant, suivre des étapes essentielles pour garantir une pose de qualité.