Comment enlever l’amiante dans une maison ?

L’amiante est une substance dangereuse que l’on peut trouver dans certaines vieilles maisons. Il faut le retirer correctement et en toute sécurité avant qu’il ne cause des problèmes de santé. Le processus de désamiantage peut être complexe et long, et s’il n’est pas effectué correctement, il peut mettre en danger la santé des occupants. Ce guide vous fournira toutes les informations et les étapes à suivre pour retirer l’amiante de votre maison en toute sécurité.

Qu’est-ce que l’amiante et pourquoi est-il dangereux ?

L’amiante est un minéral d’origine naturelle qui était couramment utilisé comme matériau d’isolation dans les vieilles maisons des années 1960. Il est composé de fibres microscopiques qui peuvent se retrouver en suspension dans l’air et être inhalées. Il peut concerner les fondations, les structures, les murs ou la toiture d’une maison construite entre 1960 et 1980. Son inhalation expose les gens à de graves problèmes de santé, tels que le mésothéliome, le cancer du poumon et l’asbestose. La France a mis en place des règlements qui servent à protéger les ouvriers en désamiantage depuis 1996. Il est essentiel d’identifier et d’éliminer l’amiante avant qu’il n’ait l’occasion de causer des problèmes de santé. Pour le retirer, il faut faire appel aux services des professionnels du désamiantage, car cette opération demande une expertise.

Comment entretenir un court de tennis en terre battue ?

Entretenir un court de tennis en terre battue peut sembler être une tâche intimidante. Mais en suivant quelques étapes simples, vous pouvez maintenir votre court en parfait état pour jouer toute la saison. Les terrains en terre battue requièrent un entretien régulier pour garantir une surface lisse, bien drainée et équilibrée en humidité. Cet article vous guidera dans les différentes étapes pour entretenir efficacement un court de tennis en terre battue.

La cristallisation de marbre en 3 étapes

Le marbre est un matériau doté d’une grande élégance. Toutefois, il nécessite un entretien régulier afin qu’il puisse garder tout son éclat naturel. En effet, bien qu’il soit très résistant, le marbre est une pierre tendre, particulièrement sensible aux salissures et aux rayures. Ainsi, pour éviter une détérioration d’un mur ou d’un sol en marbre, la cristallisation est souvent indispensable. Cette opération est réalisée en plusieurs étapes, qui doivent être suivies à la lettre pour optimiser le rendu final. Pour une cristallisation de marbre réussie, voici 3 étapes à respecter.

Comment se débarrasser d’un nid de frelons ?

Asiatiques ou européens, les frelons font partie des insectes nuisibles de la nature. À ce titre, ils détruisent tous et attaquent les endroits calmes afin d’y construire leur nid.De plus, ils nuisent à la beauté humaine en piquant sur les parties sensibles. Mais comment les éloigner de la vie quotidienne ? La réponse dans cet article !

Comment différencier les frelons asiatiques des frelons européens ?

– Les frelons asiatiques et leurs nids

Appelés aussi frelons à pattes jaunes, vespa veloutée, ou encore vespa velutina, les frelons asiatiques sont des espèces d’insectes hyménoptères d’origine asiatique. Ils se repartissent dans les vastes aires, dans des zones continentales ou tropicales comme l’Inde, l’Afghanistan, la Chine, etc.

Les frelons asiatiques sont colonisés par une reine ou une fondatrice qui mesure jusqu’à 3 cm de long. Son espérance de vie est d’environ un an. Chaque printemps, à partir du mois de mars jusqu’au mois d’août, la reine des frelons asiatiques fonde son propre essaim, qui est constitué par des ouvriers (chaque ouvrier mesure 1,5 à 3 cm de long). Les vespa velutina ou frelons asiatiques sont reconnaissables à leurs pattes jaunes et à leur thorax noirs. Leurs ailes sont sombres et leur abdomen sont marqués d’un triangle noir et cerné d’un anneau jaune orangé.

Les ouvriers de frelons asiatiques construisent leur nid ou guêpier à l’aide de fibres de cellulose mâchée. Il est en forme de sphère qui peut atteindre jusqu’à 80 cm de diamètre et un mètre de hauteur. Il est situé dans les endroits calmes et à l’abri du soleil (sous la toiture, sur les branches d’arbre, dans des milieux urbains…) et s’ouvre toujours sur le côté. Un guêpier constitue en moyenne 700 à 800 frelons, mais cela peut atteindre jusqu’à 2000 frelons. Ils se multiplient à partir de mi-juin et commencent à ravager. Le nid reste vide durant la saison d’hiver, car les frelons se cachent dans des endroits chauds.

– Les frelons européens et leurs nids

Vespa crabro, cul jaune, beurgot ou frelons européens, ce sont des espèces d’hyménoptères eusociaux qui disposent d’une plus grande guêpe parmi les espèces de frelons européens. Vespa crabro est plus grand et plus coloré. Ils se différencient des frelons européens par une rayure jaune et noir sur l’abdomen. Leur tête, leur thorax ainsi que leur antenne sont teintés en roux. La longueur de la reine peut atteindre jusqu’à 3,5 cm. Pour les ouvriers, ils font 1,8 à 2,5 cm de long. Quant aux mâles, ils mesurent 2,1 à 2,8 cm. Leur nid, moins volumineux que celui des frelons asiatiques, s’ouvre toujours vers le bas, et se trouve sous un abri ou dans un tronc creux. Mais on ne les trouve jamais en haut des grands arbres.

Les frelons européens sont insectivores.  Leur couvain doit consommer environ 500 grammes d’insectes par jour (libellules, mouches, abeilles, araignées, chenilles, etc.). Seules les jeunes femelles mangent des écorces ainsi que des vieux cotons. La fabrication de leur nid se fait par les ouvriers, en collectant des fibres végétales.

Une piqûre de frelon peut entraîner des complications médicales, surtout chez les patients allergiques au venin d’hyménoptère. Dans le cas où la piqûre atteindrait la gorge, elle provoquera un choc respiratoire sévère, car la gorge gonfle et l’air ne passe plus.

Comment détruire les différents nids de frelons ?

La destruction des nids de frelons doit se faire avant le 15 juillet de l’année N, avant qu’ils ne se délocalisent et que les futures fondatrices naissent et deviennent plus efficaces. Cette opération relève des professionnels dans le domaine d’entretien et nettoyage toiture.

Il reste encore d’autres méthodes pour se débarrasser du nid des frelons comme :

– l’abat-guêpe,

– la pulvérisation de l’anhydride de soufre,

– la protection des ruches des abeilles contre la pénétration des frelons,

– l’élevage de poules, qui sont des prédateurs occasionnels des frelons à pattes jaunes,

– la plantation de plantes carnivores comme la Sarracenia oreophila qui peuvent éliminer immédiatement les frelons asiatiques.

Comment utiliser un store vénitien ? Nos conseils

Le store vénitien est un store d’intérieur, équipé de lamelles horizontales pouvant être relevées grâce à un système d’échelle en fils. Pour offrir aux utilisateurs un large choix, le store vénitien est disponible en de nombreuses matières. Il s’agit du bois, de l’aluminium et du PVC. Découvrez dans ce contenu quelques conseils pour bien utiliser un store vénitien.

Comment réparer un évier en céramique fissuré ?

Malgré sa robustesse, sa résistance et sa durabilité, il arrive qu’un évier en céramique se fissure à cause des chocs répétés. Il se peut aussi que cette installation se fissure au contact d’une eau bouillante. Quoi qu’il en soit, un évier fissuré doit être réparé pour éviter les fuites et d’autres désagréments. Comment faire ? La réponse ici.

Les produits utilisés

La réparation d’un évier en céramique fissuré requiert l’utilisation de produits spécifiques qui peuvent être :

  • Du mastic ;
  • De la résine époxy ;
  • De l’émail en céramique.

Bien évidemment, si vous êtes réticent à l’idée de réparer votre évier vous-même, vous pouvez toujours faire appel à un plombierqualifié. Ce dernier sera en mesure de le réparer et de résoudre le problème en rien de temps. Dans le cas contraire, voici les étapes à respecter pour que votre évier retrouve son état initial.

La préparation de la zone

Avant la réparation, il est nécessaire de bien préparer la partie à réparer en effectuant un nettoyage approfondi. Pour ce faire, utilisez une éponge imbibée d’un produit lavant non corrosif. Lavez convenablement la surface fissurée. Un conseil : évitez de frotter la zone endommagée au risque de rendre la réparation impossible.

L’application du mastic pour céramique

Une fois l’évier sec, appliquez une épaisse couche de mastic exactement sur la zone fissurée. Pour un travail précis, utilisez une spatule et veillez à bien répartir le produit. N’exercez pas trop de pression au risque d’augmenter le diamètre de la fissure. Une fois terminé, retirez l’excédent de pâte de façon à obtenir une surface lisse et uniforme. N’oubliez pas que la résine a besoin de sécher une trentaine de minutes. Pensez aussi à poncer le mastic avec du papier abrasif à grain fin. À la fin de la réparation, vous ne verrez plus aucune fissure à la surface de l’évier.

L’application de la résine époxy

Avant d’appliquer la résine époxy, veillez à bien dégraisser l’évier. Pour une réparation réussie, suivez ces étapes :

  • Poncez la zone fissurée ;
  • Retirez les traces de poussière ;
  • Préparez le mélange de résine époxy ;
  • Prenez une spatule et étalez des couches d’époxy sur la surface fissurée ;
  • Laissez sécher en respectant le temps de séchage indiqué sur la notice du produit.

Attention : cette deuxième méthode nécessite quelques précautions, car le résine époxy est un produit nocif et dangereux pour la santé.

Le ponçage : une étape à ne pas négliger

Le ponçage est la clé d’une réparation réussie. Vous pouvez le faire en utilisant un papier de verre afin d’obtenir une surface parfaitement lisse.

L’utilisation d’un coupe-ongles électrique

Cela peut paraître étonnant, mais l’utilisation d’un coupe-ongles électrique peut aussi être efficace pour poncer une fissure sur un évier en céramique. Avant d’appliquer la résine, vous pouvez procéder à un lissage de la partie fissurée en suivant ces étapes :

  • Enlevez tous les éclats même les plus infimes ;
  • Prenez un papier sablé et poncez la zone à traiter.

En fonction de l’étendue de la fissure, vous pouvez élargir légèrement la fissure. Une fois le ponçage au coupe-ongles électrique terminé, appliquez de la peinture époxy.

L’application de l’émail en céramique

Pour réparer un évier en céramique, vous pouvez aussi utiliser du vernis céramique. L’application est simple et ne requiert aucune compétence particulière : appliquez le vernis sur la zone fissurée et la fissure disparaîtra comme par magie. Un détail important à souligner : cette méthode ne permet pas de réparer les grosses fissures. En cas de dommage important, mieux vaut utiliser les deux produits mentionnés plus haut.

Quelques conseils utiles

Les astuces ci-dessus vous permettront de réparer un évier présentant une petite fissure ou une fissure moyenne. Cependant, elles ne seront guère efficaces contre les fissures plus importantes. Dans ce dernier cas, le mieux que vous puissiez faire est de faire appel à un professionnel comme un cuisiniste.

Jouant un rôle essentiel dans la décoration et le confort à l’intérieur de votre maison, la cheminée fait partie des éléments qui doivent être bien entretenus. Le ramonage est certes important, mais ce n’est pas le seul entretien qu’il faut réaliser. Vous devez connaître les bons gestes à effectuer au quotidien pour pouvoir profiter d’une cheminée performante et pérenne. Trouvez dans cet article quelques astuces faciles pour bien l’entretenir.

Nettoyez le foyer et l’insert de votre cheminée

Le nettoyage du foyer et de l’insert est une étape essentielle de l’entretien de cheminée. En utilisant un aspirateur, un tisonnier et une balayette, retirez régulièrement les cendres et la poussière qui s’accumulent à l’intérieur de la cheminée. Une fois cette étape effectuée, vous laverez l’ouvrage. Pour ce faire, vous pouvez le frotter avec une brosse dure imbibée d’eau chaude et de détergent. Rincez avec de l’eau claire jusqu’à ce que les surfaces soient propres et éclatantes.

Nettoyez le manteau de votre cheminée

Après chaque utilisation de la cheminée, le feu de bois laisse de la suie sur les parois et le manteau. Au fil du temps, l’encrassement noircit ces surfaces et diminue considérablement l’esthétique de l’ouvrage. Pour empêcher cela, pensez à nettoyer les parois et le manteau de temps en temps. Vous pouvez concocter facilement à la maison des solutions nettoyantes qui feront rapidement disparaître la suie :

    • eau et bicarbonate de soude ;
    • eau de javel, puis ammoniaque, savon noir et eau bouillante ;
    • huile de lin ;
    • laine d’acier et eau savonneuse ;
    • acide chlorhydrique…

C’est une liste non exhaustive et vous pouvez aussi opter pour les produits de nettoyage vendus en magasin. Pensez à utiliser des gants et des brosses longues pour protéger vos mains et vos bras de ces produits.

Nettoyez la vitre de la cheminée

En plus du foyer, de l’insert, des parois et des manteaux, la vitre est aussi une partie de la cheminée ayant besoin d’être propre et bien entretenue. En plus d’améliorer le visuel, le nettoyage de la vitre vous permettra de profiter pleinement de la vue agréable sur les belles flammes durant l’utilisation de l’appareil. Au lieu d’acheter à chaque fois des produits pour le nettoyage de verre, vous pouvez utiliser des cendres. Naturelles et écologiques, ces dernières sont en effet d’excellents dégraissants. Durant l’entretien, vérifiez les joints de la vitre et procédez au remplacement s’ils sont défectueux.

Faites ramoner votre cheminée. C’est obligatoire !

Sachez que le ramonage est obligatoire. En cas d’inspection, vous risquez une amende pouvant s’élever à 450 euros si vous ne le faites pas. Il ne s’agit pas ici d’un entretien de cheminée que vous pouvez effectuer vous-même. Le ramonage doit être fait au moins une fois par an par un professionnel agrée par l’Organisme Professionnel de Qualification et de Classification du Bâtiment. Si vous habitez à Herblay, à Cergy, à Pontoise ou dans les secteurs limitrophes, Cheminées du 95 est une des entreprises qualifiées que vous pouvez contacter. Les travaux consistent à éliminer les saletés laissées par la combustion du bois, du gaz ou du fioul dans les conduits de votre cheminée.

Utilisez votre cheminée correctement

Bien prendre soin de votre cheminée, ce n’est pas seulement la nettoyer régulièrement. Pour qu’elle soit pérenne et toujours au top de sa performance, il est aussi nécessaire que vous sachiez l’utiliser correctement. Une utilisation réfléchie consiste notamment à choisir le bon bois. Évitez les bois humides, résineux, peints, contreplaqués ou agglomérés. Bien évidemment, ne brûlez pas les vieux cartons ou les autres ordures ménagères dans la cheminée. Choisissez uniquement les combustibles adaptés et conseillés dans les consignes d’utilisation et veillez à les stocker dans un endroit sec.

Hydrogommage et aérogommage : les différences

Nombreuses sont les techniques pour décaper des surfaces sensibles sans les altérer. Pour un décapage doux et précis, les méthodes par sablage sont privilégiées: l’hydrogommage ou l’aérogommage. Utilisant trois éléments : l’air, l’abrasif et l’eau, ces techniques de gommage consistent à nettoyer grâce à une micro-abrasion. Idéales pour la rénovation de meubles en bois façonnés à l’ancienne, par exemple, elles servent aussi à rénover des poutres, à nettoyer des façades de bâtiments, des pièces métalliques, hélicoptères et aéronefs, des tags et des graffitis et à restaurer des véhicules anciens. Dans cet article, vous en saurez davantage sur les différences entre ces deux méthodes de décapage et d’entretien de surfaces extérieures.

L’hydrogommage, qu’est-ce que c’est ?

L’hydrogommage ou décapage à l’eau est la projection avec brumisation d’eau. C’est une technique efficace qui permet d’enlever avec facilité et rapidité les affiches, les chewing-gums, les graffitis ou même de réaliser un ravalement de façade. L’hydrogommage est aussi utilisé pour nettoyer les surfaces comme les autobloquants, les bétons, les cours, les allées… Il est indiqué dans les endroits interdisant les nuisances pour le voisinage ou la circulation automobile par exemple, comme les espaces et domaines publics, ainsi que les chantiers urbains, car il génère moins de poussière, ou plutôt, les poussières sont fixées au sol. Pour redonner un coup de neuf à votre façade, faites appel à l’entreprise BELL FAÇADES à Lunéville. Elle dispose de machines et de produits adaptés à toutes les configurations de chantier. Vous aurez ainsi une équipe spécialisée pour réaliser les travaux de nettoyage, de rénovation et de peinture.

Qu’en est-il de l’aérogommage ?

Étant aussi un dérivé du sablage comme l’hydrogommage, l’aérogommage se différencie par le mélange décapant et la pression utilisés lors du décapage. Signifiant littéralement gommage par air, l’aérogommage projette de l’air avec du granulat ou microabrasif naturel à une certaine pression sur la surface pour enlever toutes les saletés ou traces inesthétiques. Il élimine les traces d’enduits, les peintures, les graffitis, les salissures, les mousses sur toutes les surfaces. Il peut également servir pour décaper des murs, meubles, façades, voies publiques, monuments, etc. Au cas où vous souhaiteriez décaper la carrosserie d’une voiture ou remettre d’autres surfaces à neuf, le décapage par aérogommage est la solution qu’il vous faut. Non nocif pour la santé et l’environnement, l’aérogommage n’utilise aucun produit chimique mais uniquement des abrasifs écologiques (garnet, bicarbonate…). Avec l’aérogommage, fini les produits décapants et polluants ! Les granulats utilisés sont totalement neutres et sans silice libre (silicates de verre). On peut aussi utiliser un granulat à base de bicarbonate de soude pour les surfaces les plus fragiles comme le verre par exemple. D’ailleurs, l’aérogommage consomme moins de matière, d’air comprimé et donc d’énergie.

À la différence du sablage, l’hydrogommage et l’aérogommage se destinent à des opérations moins abrasives dans le but de préserver les supports traités. La machine utilisée est appelée hydrogommeuse ou aérogommeuse. Il est aussi possible de s’équiper d’une cabine de sablage pour un meilleur confort de travail, pour décaper des pièces de petite taille et pour intervenir sur les parties délicates de certains monuments ou statues. Cela permet ainsi de maîtriser le dégagement de poussières et d’opérer subtilement et efficacement dans chaque repli en douceur. En termes de résultats, l’aérogommage est similaire à la technique du ponçage. Au final, on peut ainsi effectuer un polissage des surfaces. La machine utilisée est la même ; ce qui transforme une aérogommeuse en hydrogommeuse, c’est tout simplement un apport d’eau lors du décapage et nettoyage.

Faut-il ramoner une cuisinière à bois ?

Comme tout autre appareil de chauffage au bois : poêle à bois, poêle à granulés, chaudières, cheminée à foyer ouvert ou fermé, une cuisinière à bois nécessite un nettoyage régulier. Cela afin d’assurer sa bonne performance ainsi que sa longévité. Toutefois, veillez à ne pas confondre entretien et ramonage. Un entretien est une opération qui consiste ànettoyer l’ensemble de l’appareil (les plaques de cuisson, le four et la vitre), et il se fait environ tous les deux mois. Le ramonage complet est par contre une opération obligatoire qui est programmée tous les ans.

Les composants d’une cuisinière à bois

 

Avant de parler de l’entretien et du ramonage d’une cuisinière à bois, voyons d’abord quels sont ses constituants. En général, elle est composée :

– d’un foyer ou four à combustion, qui recevra les bûches,
– d’un levier de tirage, qui permet de régler l’air entrant et ainsi de jouer sur la combustion (rapide ou plus lente) du bois et la puissance de la cuisinière,
– des plaques de cuisson,
– d’un four de cuisson,
– d’un tiroir à cendres,
– d’une buse pour l’extraction des fumées, d’où le tuyau d’évacuation des fumées (tuyau de cheminée) est connecté,
– de l’habillage qui est souvent en fonte ou en acier. La fonte offre une capacité d’emmagasiner et de restituer de la chaleur, tandis que l’acier est choisi pour donner à la cuisinière un design plus contemporain. Il existe aussi d’autres modèles fait à partir de pierre ollaire. Ce matériau est très apprécié pour sa capacité d’accumuler une chaleur uniforme et durable après extinction de la flamme.
– des poignées, pour l’utilisation et l’ouverture des différents éléments.

Elle peut également être équipée d’autres options permettant d’améliorer le chauffage d’appoint comme :
– le registre de tirage direct qui dirige la fumée vers le tuyau de cheminée ou vers le four pour une montée de température plus rapide.
– la double combustion qui est une seconde arrivée d’air permettant le brûlage du gaz qui s’échappe de la première combustion ainsi que l’amélioration du rendement de l’appareil.
Ainsi, pour que l’appareil fonctionne correctement, chaque élément doit être entretenu régulièrement et convenablement.

Vous vous demandez peut-être si vous pouvez faire le nettoyage de votre cuisinière à bois vous-même ou solliciter les services d’un professionnel. S’il s’agit d’un ramonage complet, il doit être effectué par un professionnel et fait tous les ans. Si vous vous trouvez aux alentours de Pfaffenhoffen, d’Hagueneau ou de Strasbourg, vous pouvez faire appel aux techniciens de l’entreprise HANAU POÊLES à Pfaffenhoffen pour ramoner le conduit des fumées.

Toutefois, vous pouvez procéder à des petits nettoyages tous les deux ou trois mois entre le ramonage annuel, cela afin de conserver la performance de la cuisinière.

Le nettoyage de la cuisinière à bois

Pour effectuer un ramonage complet, voici les tâches à réaliser :

  • Ramonage du conduit des fumées

Le principal objectif du ramonage est d’enlever les résidus de combustion dans le conduit d’aération.

  • Nettoyage du déflecteur

Le rôle du déflecteur est d’évacuer la fumée occasionnée par la combustion du bois. Pour le nettoyer, il faut le démonter, ensuite enlever les suies avant de remettre le déflecteur à sa place.

  • Nettoyage des circulations des fumées

Les canaux de circulation des fumées permettent la diffusion de la chaleur produite. Pour que cela se passe normalement, son nettoyage est donc obligatoire. Pour ce faire, il suffit d’ouvrir les trappes d’accès, nettoyer les résidus à l’aide d’un goupillon, puis remonter les trappes.

Lorsque ces opérations sont faites, le ramoneur met la cuisinière en marche et vérifie si la fumée s’évacue sans difficulté par la cheminée.

Bref, de nombreuses raisons nous poussent à ramoner la cheminée et l’ensemble des appareils de chauffage au bois, mais la toute première raison est d’ordre légal. La raison suivante est d’ordre sécuritaire et sanitaire, car plus le conduit de fumée s’encrasse, plus les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone augmentent. Lorsque les suies de bois s’accumulent dans le conduit, elles peuvent s’enflammer et tout le conduit peut également prendre feu. Une des raisons aussi est le côté confort. Une cheminée bien ramonée à temps permet d’optimiser le tirage du conduit d’évacuation des fumées et d’avoir une meilleure combustion. Le fait de manquer cet entretien peut donc déstabiliser la température dans votre maison.

Cirer un plancher de tuile : comment procéder ?

Au fil des années, les couches de cire que vous appliquez sur votre plancher s’accumulent et ce dernier ne brille plus comme avant. Si vous voulez avoir un plancher plus étincelant et plus attrayant, il faut impérativement que vous fassiez un cirage. Bien que le plancher s’use avec le temps, avec un meilleur entretien et une méthode adéquate, vous pouvez obtenir un résultat satisfaisant. Voici les 2 étapes à suivre pour cirer efficacement un plancher de tuile.

1- Le nettoyage du plancher

En premier lieu, enlevez les poussières et les saletés avec un balai ou un aspirateur. En ce qui concerne le nettoyage en lui-même, vous avez diverses méthodes :

  • Le vinaigre et la crème de tartre :

Pour pouvoir cirer le plancher, il faut enlever la couche de cire qui s’est accumulée au fil du temps. Dans un sceau, mélangez du vinaigre avec de la crème de tartre. C’est un excellent produit nettoyant fait maison lorsque vous la combinez au vinaigre. Par la suite, prenez un torchon ou une serviette et frottez le plancher avec, en faisant de grands mouvements semi-circulaires. N’oubliez aucune partie du plancher et rincez la serviette fréquemment à l’eau propre pour enlever la saleté qui s’y colle.

Pour le rinçage : jetez le contenu du seau et nettoyez-le avec de l’eau du robinet. Puis, versez de l’eau tiède dans le sceau et ajoutez-y du liquide vaisselle. Plongez ensuite votre serpillière dans le sceau et remuez jusqu’à obtenir une solution savonneuse. Frottez votre plancher avec afin d’enlever toutes les traces de vinaigre et de crème de tartre. Rincez le plancher avec de l’eau chaude. Après, laissez tous les matériels séchés (seau, serpillière, torchon).

  • Les produits décapants :

À la place du vinaigre et de la crème de tartre, vous pouvez également utiliser un produit décapant. Renseignez-vous sur l’utilisation du produit et du temps de séchage, avant de l’appliquer sur le plancher. Aussi, testez d’abord le produit sur une petite zone pour savoir si votre tuile le supporte. Ensuite, s’il n’y pas de décoloration, vous pouvez étaler le produit déjà dilué et commencer le nettoyage de votre plancher en tuile. Après un quart d’heure, effectuez le récurage de la cire en utilisant une machine spéciale curage de sol. Insistez surtout sur les parties où plus de personnes circulent comme la partie proche de la porte, devant l’emplacement des chaises, à côté du lit, etc.

Pour rincer le plancher et enlever les traces du produit chimique, GESTI GROUPE, une entreprise de nettoyage et d’entretien ménager, utilise une simple serpillière à bâton et de l’eau propre. Vous pouvez également utiliser un aspirateur humide pour éliminer les résidus. À la fin, pulvérisez un produit neutralisant sur le plancher pour vous assurer qu’il reste propre à l’avenir.

2 – L’application de la cire

Choisissez une cire adaptée à votre type de plancher en tuile. N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour choisir votre cire, sans oublier les précisions sur son mode d’emploi. Pour appliquer la première couche, il faut que le plancher soit totalement sec. Ouvrez la boîte et prenez un appareil de cirage ou une serpillière pour l’étaler sur le plancher.

Ensuite, faites glisser l’appareil de cirage tout le long du plancher en commençant par la zone la plus éloignée de la porte. Laissez la cire sécher pendant une heure de temps, selon les indications.

Enfin, appliquez une deuxième couche et laissez-la sécher pendant 2 heures. Après ce laps de temps, vous pouvez entrer dans la pièce. Le nombre de couches nécessaire dépend du type de cire et peut aller jusqu’à 4 couches.